Récupérer la propriété d’une page Google My Business

Avec Google+, Google maps, les pages de marque, locales … , on s’y perd un peu, nous sommes passés par Google Adresse devenu Google+ Local, Google My Business… Bref, avec tous ces changements de noms ces dernières années, il est difficile pour une entreprise de s’y retrouver lorsqu’il s’agit de créer sa présence avec les services Google, c’est pour ces raisons que celles-ci font souvent appels à des professionnels comme 20220.fr. Lorsque une société souhaite créer une page entreprise, Google propose 3 solutions :
  1. établissement
  2. zone desservie
  3. marque
Les deux premières options nécessitent d’avoir une adresse physique, alors que pour la troisième c’est inutile, elle sert à créer une page Google+ de marque. Ainsi pour créer une page My Business et être géolocalisé dans Google Maps, il convient de choisir une des deux premières options. Vous devez maintenant remplir les champs proposés par Google, vous rentrez le nom de votre établissement, son adresse, et parfois ça se complique, google vous indique qu’une page pour votre établissement existe déjà et qu’elle est validée. C’est là que les soucis commencent car il va falloir passer par une procédure qui est longue, très longue … et irritante (pour rester courtois) ! Je me base bien sûr sur les différents cas de figure rencontrés, mais je vais utiliser le cas précis d’un établissement hôtelier pour l’illustrer. 2014 : je décide de mettre à jour une page entreprise existante sur Google en y ajoutant quelques infos Google+, de nouvelles photos, Google me demande de la valider, je mets en place la procédure par courrier pour obtenir le code, le client est prévenu, le code est réceptionné, c’est validé, tout se passe bien. janvier 2015 : mon client change de catégorie et souhaite que je rajoute une étoile à son hôtel, cela commence par le site que je gère et par toutes les pages sur les réseaux sociaux, mon client n’utilise pas Google+ pour publier mais je vais tout de même faire la mise à jour, et là je m’aperçois que la page qui s’affiche dans les résultats de recherche n’est en fait plus la notre même si celle-ci y ressemble à s’y méprendre, celle-ci ne renvoie même plus vers le site Internet de mon client mais vers la chaine hôtelière à laquelle il a décidé de souscrire. Que s’est il passé ? En allant sur Google My Business, Google me signale que ma page est un doublon. Là, c’est parti pour s’arracher les cheveux, entre les procédures de mises à jour, les nouvelles demandes de propriété invalidées, refusées, l’absence de réponse de l’adresse e-mail que gère la page actuelle … la situation est devenue kafkaïenne et je pense quasi inextricable pour quelqu’un qui n’est pas un professionnel du web. Car toute la procédure pour récupérer cette page est longue et il faudra vraiment s’armer de patience pour en voir le bout. Car souvent même après 6 mois la situation de clients qui me contactent n’est souvent pas rentrée dans l’ordre :
  • Google vous informe que le propriétaire actuel a refusé le transfert de propriété
  • Google ne permet pas de diffuser le nom ou l’email du propriétaire actuel de la page, et donc de savoir qui a refusé le transfert de propriété.
  • Google vous indique que son périmètre d’intervention est limité.
La procédure s’est bien compliquée en quelques années et la plupart des demandes concernant une page Google+ Locale / My Business sont des procédures longues, de plusieurs mois, qui demandent de nombreux allers-retours de mails et des appels avec Google. Si vous êtes dans ce cas, nous pouvons donc vous aider à démêler le problème, n’hésitez pas à demander conseil.  

Mots-clefs : ,

google my business google+

Récupérer la propriété d’une page Google My Business

Avec Google+, Google maps, les pages de marque, locales … , on s’y perd un peu,...

Lire la suite

Société

Nouveau site Internet

Après plusieurs mois de réflexions, de contre-temps, de tentatives de mise en ligne … Notre...

Lire la suite

cms Création de site

Site sous WordPress

Nous avons hésité, j’en ai discuté avec Fred notre expert Joomla! et puis finalement...

Lire la suite